Research: Publications

Evaluation du Volet Gouvernance du Programme DSS

October 28, 2013 | Report

By Nicole Ball, Fabien Nsengimana

Download PDF

Le Volet Gouvernance relatif aux thèmes dits transversaux ayant trait à l’obligation démocratique de rendre compte est une des composantes du Programme du développement du secteur de la sécurité (DSS) présenté dans le Mémorandum d’Entente (MdE) signé en avril 2009 par la République du Burundi et le Royaume des Pays-Bas pour une période de huit ans. Démarré vers la fin de la phase 1 du Programme DSS en 2011, ledit Volet fait l’objet aujourd’hui d’une évaluation de ses réalisations pour mieux orienter dans la suite les activités développées dans ce cadre. Ses activités caractérisent bien la seconde phase du Programme DSS axé sur le développement structurel – et non opérationnel de la phase 1 – puisqu’elles visent le changement d’attitudes, de comportements et de gestion garants de la durabilité du Programme.

La substance de l’évaluation du Volet Gouvernance du Programme DSS vient des échanges eus avec les acteurs étatiques et les acteurs non-étatiques du secteur de la sécurité sur le travail réalisé par ledit Volet ainsi que des documents clefs. L’évaluation menée touche plus le fonctionnement du Volet Gouvernance que les détails des projets exécutés. L’apport du Volet Gouvernance dans le développement de la RSS est assez appréciable. Cela dit, des défis sont encore à relever comme les limites de l’autorité civile de contrôle démocratique des CDS, le manque d’indépendance vis-à-vis des politiques, l’instrumentalisation de quelques éléments de ces corps et le besoin d’amélioration de la communication entre les CDS et les OSC.

Le besoin de contrôle démocratique des CDS appelle encore les mesures de renforcement de la transparence et de la redevabilité dans le secteur de la sécurité, notions nouvellement introduites dans la gestion de ces corps. Tant il est vrai que la sécurité est restée pendant longtemps comme une affaire réservée aux seules personnes en uniformes. Cette situation de fait explique la méfiance subsistante dans les relations entretenues par les CDS et les civils.

Download PDF

CIP in the Press